Dispositifs de médiation pour l’accessibilité des musées aux personnes malvoyantes et aveugles

J’ai récemment publié mes notes de lectures sur le livre de Georgina Kleege décrivant ses expériences des dispositifs de médiation destinés à rendre les musées accessibles aux aveugles. J’ai au fil des ans compilé une série de photos des dispositifs rencontrés et de leur utilisation par différents publics ; conduit quelques entretiens et observations dans plusieurs musées parisiens (Centre Pompidou, Quai Branly, Cité des Sciences) ; fait de la veille sur la recherche dans ce domaine et eu l’occasion de présenter ce travail aux associations telles qu’Accès Culture. Les propositions de ce domaine ayant bien évolué depuis le début (cinq ans déjà !) de ces explorations, il était plus que temps d’écrire un petit texte rassemblant les différentes ressources et initiatives sur ce sujet (que je continuerai à alimenter au fil du temps).
 

Dans la littérature sur l’accessibilité des musées, la médiation du contenu pour les publics malvoyants est une préoccupation majeure. En revanche, il semble que les connaissances sur ce sujet circulent difficilement : les recommendations et constats ont surprenamment peu évoluées depuis les premières publications que je connaisse sur ce sujet (comme ce livre publié par la Fondation de France, qui consacre son plus important chapitre au handicap visuel). Dans mes entretiens, cela est souvent attribué au fait que l’accessibilité a longtemps été le fait de personnes clés, avec une motivation personnelle pour s’engager sur ce sujet. Cela semble changer avec l’apparition de dispositifs similaires, les stations tactiles, d’une institution à l’autre.

Décrire le public mal- et non-voyant

Avant même de commencer à envisager le design de la médiation, il faut se poser la question de qui fait partie du public mal- et non-voyant. Valérie Chauvey a conduit des recherches sur ce sujet. Un rapport de la RECA discute aussi du statut des accompagnants. Très schématiquement, les personnes malvoyantes et aveugles se rendant au musée sont très souvent accompagnées par un-e ami-e ou une personne de leur famille. Par ailleurs, elles ont le plus souvent perdu la vue à l’âge adulte et fréquentaient les musées avant cela. Ce même rapport de la RECA recommande donc de s’engager sans l’éducation artistique, notamment auprès des jeunes publics.

Types de dispositifs proposés

Les guides d’accessibilité publiés par le ministère de la culture (par exemple : 2016, 2007) proposent des recommendations sur l’ensemble des aspects de l’accessibilité, de l’aménagement de l’espace aux dispositifs de médiation. Je ne me concentre que sur ces derniers. Les audioguides et les représentations tactiles simplifiées sont les adaptations les plus courantes.

Les Moulages (ou impressions en 3d)

Un premier dispositif, relativement courant dans les musées d’art classique ou d’histoire, est la galerie de moulages, reproductions des sculptures exposées qui peuvent être touchées par tous (certaines visites guidées incluent le fait de toucher les sculpture avec des gants). Les sculptures sont en plâtre, résine, ou plus récemment peuvent être des reproductions imprimées (plastique).

Scale models and plaster casts have their drawbacks. While a scale model can convey a sculpture’s overall form, it cannot replicate the proprioceptive experience of standing before a monumental work. The casts of the Parthenon frieze were made before the marbles were transported to England, and so preserve a record of some portions of the originals that were damaged en route. But plaster has a slick, artificial feel with little in common with the cool pleasure of natural stone.

Georgina Kleege, What Blindness brings to art, p.61
Galerie de l’exposition l’Art et la matière au Musée Fabre de Montpellier. Plus de photos, par Frédéric Valentin, en suivant ce lien.

Les plans et maquettes de bâtiments

Ces stations d’orientations sont signées par Tactile Studio, très impliqué ces dernières années dans la création de dispositifs d’information et médiation accessibles.

Ces trois photos représentent la station tactile pour comprendre l’architecture et l’organisation spatiale du Musée du Quai Branly. Elle est constituée de trois parties : les plans en coupe à gauche, la maquette de l’ensemble du bâtiment au centre, et des représentations simplifiées des espaces d’exposition, et en particulier la rampe pour laquelle le Quai Branly est très connu.
Cette image montre la maquette réalisée pour le Musée de l’Homme : les étages y sont découpées, afin de comprendre comment celle-ci s’inscrit dans le bâtiment. Non présent dans la photo, la maquette du bâtiment, similaire en terme de matière et de niveau de détails à celle du Quai Branly. Pour la voir en contexte, c’est par ici.

Schémas et reproductions tactiles

L’utilisation de schémas tactiles (qu’ils soient thermoformés ou imprimés en 3D) est assez courante. Il est difficile, contrairement à certaines croyances, de faire ces adaptations automatiquement. Pour garantir la lisibilité et l’utilité de ces dessins tactiles, les transcripteurs professionnels font un travail de traduction de la modalité visuelle à la modalité tactile. Certaines règles d’adaptation, comme le blanc de confort, sont assez directes, mais choisir quels éléments sont importants et doivent être conservés, et quels détails peuvent être éliminés, demande un savoir-faire à la frontière de la pédagogie et du design.

Les artefacts manipulables

Certains musées choisissent de laisser des artifacts historiques de valeur moindre pour en permettre la découverte tactile. C’est le cas du Victoria & Albert museum, à Londres. Cela à l’avantage de donner à la fois accès aux matériaux et techniques d’origine et à la forme des objets, par contraste avec les reproductions en plâtre ou résine présentés plus haut. Cela n’est en revanche pas possible avec les oeuvres d’art, ou avec les objets précieux.

Donner accès aux matériaux

Une autre manière de donner accès aux matériaux est d’en inclure des échantillons. Notons que Georgina Kleege évoque leur usage et leur intérêt pour la médiation durant les visites adaptées dans le livre cité plus haut.

Échantillon de matériaux, présent dans la galerie tactile du Musée Fabre.

Les audioguides et descriptions audios

Au-delà de l’expérience tactile, les audio-guides ouvrent de nombreuses opportunités de design : quel contenu ? Comment l’audio-description est-elle déclenchée? Comment invite-t-elle à interagir avec le musée?

Pour un exemple, voici une belle audio-description de tableaux (en anglais) par la BBC. D’autres ressources sur l’audio-description: un court papier en Interaction Humain-Machine.

Usages de l’olfaction

Plus récemment, musées et chercheurs se sont intéressées aux autres sens, comme l’olfaction. Le Tate Sensorium, une collaboration entre la Tate Modern et le SCHI Lab de Marianna Obrist peut servir de point de départ, tout comme ce dispositif. D’autres musées donnent une part importante à l’expérience olfactive : c’est le cas de ce musée viking.

Manipulation : jeux et Publications accessibles

Papier et accessibilité au public malvoyant rime le plus souvent avec les livrets compilant les légendes des pièces exposées, fournies dans des guides séparés, agrandies ou en braille. La Cité des Sciences a publié un certain nombre de livres en relief pour les enfants. La Cité de l’architecture et du patrimoine a des jeux de constructions démontrant des caractéristiques architecturale comme les ogives.

No photo description available.
Dans cette veine, voici un kit réalisé pour le CESDV-IJA de Toulouse pendant ma thèse, pour un cours de géographie sur la différence entre les espaces urbains, piérurbains et ruraux.
Un vitrail à manipuler à la cité de l’architecture et du patrimoine. Notez les labels braille

Le design de publications accessibles a un grand potentiel : le livre est aussi manipulable !

Articuler plusieurs modalités

Ressources en vrac (organisation à venir) :
https://aaltodoc.aalto.fi/handle/123456789/3504
https://www.letemps.ch/culture/photographies-toucher
https://theconversation.com/museums-present-visual-art-as-beautiful-things-you-can-touch-122448
https://www.amazon.ca/Museum-Senses-Experiencing-Art-Collections/dp/1474253792
https://medium.com/@acuity_design/the-problem-of-looks-good-inclusive-design-741022b4ac44

Autres exemples

http://www.vues-interieures.eu/post/2016/10/30/Escapade-londonienne-To-touch-or-not-to-touch
https://medium.com/@acuity_design/on-the-tightening-of-accessibility-horizons-in-museums-502d2991699e
https://www.theartnewspaper.com/news/how-to-make-museums-more-accessible


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.